Vers l’Union sacrée

Transverbération de sainte Thérèse. Sculpture de Gian Lorenzo Bernini, chapelle Carnaro à Rome.

Marchons ensemble main dans la main

Je te connais mieux que toi-même

Je sais ce qui t’est nécessaire

Parfois tu me renie quand même

Quand tu es plongée dans la peine

Et j’accepte de m’éclipser

Car je sais oh combien je brûle

Mes rayons font couler tes larmes

Moi seul connaît la nourriture

Celle qui parvient jusqu’à ton coeur

Et moi seul connait le chemin

Ce qu’il te reste à parcourir

Pour te conduire jusqu’à l’Union

Je suis l’époux tu es l’épouse

Tu es faite de chair et de sang

Telle la terre dont j’abreuve les veines

Je suis fait du souffle du vent

Laisse moi pénétrer ta matière

Jusqu’à ce que ton coeur batte pour moi

Jusqu’à ce que tu respire mon air

Afin qu’une fois purifiée

Tu rejoignes l’éternité

Comme la mariée immaculée

Dans sa robe blanche marche vers l’autel

Rejoindre son époux céleste

J’en appelle à toi Oh, mon âme

Pour qu’à jamais et pour toujours

Toi et moi, nous ne soyons qu’Un…

Aurélie Pech d’Arcadie

Auteure de Carte Blanche à la Lumière et Réintégrer sa Flamme Jumelle

(merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source:www.bienvenueenarcadie.com)

Au pied de l’arbre de vie

bandeau1

Au pied de l’arbre nous t’attendons

Au pied de la source de vie

Ainsi dans ton cœur nous voyons

La rose éclore de mille pétales

Persévère et tu trouveras

Le rendez-vous tant attendu

Là où toutes les âmes convergent

Au pied de cet arbre de vie

Ton destin vient à ta rencontre

En ce matin guider tes pas

Nulle peur à l’avenir te freinera

Car toutes tu as vu et verras

Pour toi elles ne sont que des ombres

Elles ne pourrons plus t’attraper

Quelque soit ce que tu souhaiteras

Aucune d’entre elles ne t’empêchera

Car libre des ombres tu es

Et tu peux maintenant tout créer

Les conditions de ton bonheur

A toi de bien les dessiner

Je vois bien profond dans ton cœur

Que tu ne sais où commencer  ?

Laisse l’ami, le temps, te guider

Et tu retrouveras tous tes rêves

Regarde la poussière te quitter

Une fois les cendres balayées

Toute la lumière passant en toi

T’éclaireras et par la Foi

Tu sauras quelle priorité

Mérite d’être manifestée

En ce jour désormais tu es

Le serviteur du créateur

Telle une extension de la vie

Toi aussi tu peux tout créer.

Aurélie Pech d’Arcadie

(si vous souhaitez transmettre ce texte, merci infiniment de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

Le chant des étoiles

mds2

Ecoute, entends et danse sur le chant des étoiles

Pour écrire ta légende ne cesse de danser

Un pas là sous la lune, ici sous le soleil

Danse, bouge et tourbillonne au rythme des marées

L’énergie de la Mère et du Père ainsi dansent

L’une et l’autre accompagnent le rythme de tes pas

Apprends donc à glisser au rythme des marées

Il en existe plein, des célestes, des terrestres

***

Sur la mer, sur la terre dans l’air et dans le feu

Chacun des éléments possède sa propre danse

Ecoute la musique des uns et puis des autres

Invisibles à l’oeil nu mais perceptibles au cœur

Chacun des éléments t’infuse et te compose

Laisse la divine cuisine en toi préparer l’être

Qui d’une nouvelle pâte bientôt sera formé

Du dedans au dehors tu as trouvé la clé

***

Laisse la divine cuisine doucement t’épurer

Lorsque de ses grumeaux elle sera dépourvue

Ta pâte glissera dans le moule apprêté

Et le fourneau d’amour divin incubera

L’ange bientôt à point que tu constitueras

Un vrai ange terrestre fait d’ailes et de plumes

Des deux ailes volera jusqu’aux cieux j’en suis sur

Ange prends donc bien soin de ce repos sacré

***

Avant la renaissance il te faut terminer

Les détails de ton être afin qu’il soit fin prêt

A découvrir les sphères du cosmos infini

Ange revient à toi, réveille toi de ce rêve

Cette période de pause est le temps nécessaire

A ton beau déploiement, à ta redécouverte

Ouvre doucement les ailes, l’oeil et chante ton chant

Dans la grande mélodie ta note est toute trouvée

***

C’est sur notre portée que tu vas prendre place

Et dans le concerto des sphères va chanter

Au milieu de nulle part et au cœur de l’amour

Tous ici nous dansons, chantons et fredonnons

Les musiques des sphères composées par la Vie

Font tout autant de mondes pour toi à visiter

Au départ d’un voyage merveilleux tu arrives

Ange sois le bienvenu chez toi au paradis…

Par Aurélie Pech d’Arcadie

(si vous souhaitez transmettre ce texte, merci infiniment de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

Previous Older Entries