Les mémoires cellulaires

Les mémoires cellulaires sont telle une boite de pandore. Quand vous créez une ouverture, les souvenirs remontent à la surface. Les émotions qui viennent avec peuvent parfois faire peur. Mais tout comme « Saint Michel qui terrasse la bête », vous pouvez y faire face. Il suffit de rester attentif, à l’écoute de soi.

Dans l’instant présent le corps parle. Si le mental se tait, le coeur décrypte le message caché dans le souvenir. La vérité est alors mise à jour, accompagnée d’une libération. C’est un grand soulagement. Comme si tout à coup, un fardeau tombait de vos épaules, après des années de souffrance.

Aurélie

(Transmis par: https://bienvenueenarcadie.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :