Les Rois Mages ou conte Alchimique

les-rois-mages

Il était une fois trois Rois qui se prénommaient, Gaspard, Melchior et Balthazar, chacun d’entre eux avait un petit royaume dans les régions d’Orient.

L’un d’eux, Gaspard se sentait un peu las de tourner en rond dans son royaume quelque peu décrépit. Il re-voyait toutes les années ou il s’était principalement occupé des autres et rarement de lui-même. Alors il décida un jour de prendre la route et de rendre visite à son voisin Melchior. Celui-ci l’accueillit à bras ouverts, les premiers jours furent cordiaux, mais les suivants devinrent quelque peu tumultueux. Ni l’un ni l’autre n’en connaissaient d’ailleurs les raisons ! Malgré tout, les tensions finirent par s’apaiser et les deux rois commencèrent à s’apprécier mutuellement. Puis pour les mêmes raisons, ils décidèrent de prendre la route ensemble et d’aller rendre visite à leur voisin Balthazar.

Celui-ci les accueillit également à bras ouverts et leur offrit une hospitalité généreuse. Les trois Rois bavardèrent pendant des jours et lors d’une de leurs promenades, ils se découvrirent un important point d’intérêt, une volonté commune de maîtriser les quatre éléments. Ils avaient appris que ceux-ci une fois équilibrés leur ouvriraient les portes de la connaissance des Mages. Ils y travaillèrent donc pendant des mois et des mois, parfois isolés du monde et parfois au travers de leurs entourages et obligations ! Et après finalement un profond et dur labeur qui dura au final, trois fois le temps des quatre saisons, Ils se sentirent de plus en plus en équilibre pour finalement ne faire plus qu’un !

Après cette profitable période, ils sentaient que quelque chose était sur le point de naître. Mais pour cela les trois hommes devaient encore parcourir un bout de chemin, ils décidèrent donc de prendre la route du désert et d’en profiter pour se défaire des quelques fardeaux qui les alourdissaient encore. Ne sachant pas ou aller, ils demandèrent à la divine providence de bien vouloir les guider. C’est ainsi qu’ils prirent la direction du sud, avec la conviction que cette Etoile si Scintillante leur indiquerait l’endroit ou se rendre. Un long chemin les attendait surement encore, mais ils en avaient cure car désormais, marchant tous trois à l’unisson, ils se sentaient divinement guidés.

Ils finirent par arriver à l’endroit de la naissance ou ils découvrirent un cabanon de bois, un vieil homme et une jeune âme, y étaient assis. Ils se savaient au bon endroit car L’Etoile éclairait la nuit comme jamais jusqu’ici. Les trois Rois inondés par sa lumière aux éclats bleutés et qu’ils avaient d’ailleurs nommé  »La Reine du ciel » sentirent le besoin de lui rendre grâce et se mirent donc à prier. Dans ces prières, Ils souhaitaient ardemment l’arrivée du nouveau-né. Pendant les trois jours suivants, le soleil interrompit son cycle évolutif et pendant cette période, ils avaient tous trois étés emportés dans leurs songes. Mais le 24 décembre à minuit, un son aigu et subtil les réveillât. Ils s’aperçurent que celui tant attendu, était enfin arrivé. Les Trois Rois, s’empressèrent d’offrir chacun, un cadeau a ce nouvel enfant. Gaspard offrit l’encens, qui symbolise l’aspect divin du futur Christ, Melchior lui, déposa un coffret d’Or représentant la royauté et Balthazar de la myrrhe, symbolisant l’inexorable mort, mais aussi la promesse d’une résurrection.

Les trois voyageurs, régénérés par l’arrivée de l’enfant, devinrent depuis ce jour, des Rois Mages, divinement éclairés. Le soleil, après ces trois jours de ténèbres, repris son cycle d’élévation, comme une résurrection… Il accompagna donc ces nouveaux Mages sur la route du retour en leur royaume. Une fois arrivés, ils proclamèrent que chaque 25 décembre devait désormais être célébré. Et qu’en cette occasion le 24 à minuit, petits et grands pouvaient se voir offrir un cadeau, leur rappelant symboliquement, l’aspect divin qui sommeille en chacun d’eux. Et puis dans les semaines suivantes, lors du partage du pain rond, ils pouvaient aussi se voir offrir une couronne symbolique, rappelant que chaque individu peut transcender sa condition et devenir Roi, lui aussi.

Bien leur en a pris, car depuis ce jour, tous les habitants de ce nouveau royaume vécurent dans la Paix, l’Amour et la Connaissance…

Pascal D’Arcadie

Auteur de  Réintégrer sa Flamme Jumelle

(merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner le transmetteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :