Tout nous est prêté un temps, rien ne nous appartient

image8

La perception que l’on a du temps qui passe est qu’il nous échappe. Précisément pour une raison simple, nous essayons de retenir le temps. Comme nous le pensons limité, court, avec un début et une fin, alors voilà, nous en manquons toujours. Comme pour tout dans la vie, nous courrons après ce qui nous échappe. Nous voulons toujours plus, plus de possibilités, plus de liberté, plus d’amour, plus d’argent, de temps et de moyens, pour profiter de la vie. Ne vivons-nous pas cela pour mieux comprendre ce qu’elle est vraiment?

La vie ne se possède pas, la vie ne se limite pas, la vie est ici et partout, tout le temps, dans le rien et le tout. Alors pourquoi avons-nous l’impression d’être à contre courant des merveilles qu’elle peut créer? Parce que nous devons réapprendre à respecter la vie. Nous devons lâcher prise sur le désir de posséder les choses, les biens et les gens que nous aimons, celui qui pense ainsi obtient bien plus encore, plus d’abondance, plus d’Amour, juste parce qu’il a rendu son pouvoir à la vie.

Faites confiance, ayez confiance dans ce que l’instant présent vous apporte et ouvrez votre esprit. Laissez tomber l’idée restrictive que vous vous faites du temps. Vous avez tout votre temps pour réaliser vos rêves. Si vous pouviez changer vos croyances sur ce que sont le temps et l’espace, vous pourriez faire l’expérience d’une vie moins stressante, vous vous autoriseriez à prendre tout le temps qu’il vous faut pour vous combler vous même.

Ainsi vous n’auriez plus besoin d’attendre que quelque chose d’extérieur à vous-même le fasse pour vous. Vous auriez pris le temps. Vous vous dites: « je n’ai pas les moyens de ne rien faire », parce que vous croyez encore que l’argent est une énergie limitée et qu’il faut se sacrifier pour en gagner. Une fois cet argent gagné, vous le retenez, et il vous manque alors incessamment. Juste parce que vous avez eu l’intention de posséder ce qui est un don de la vie, et non le fruit de votre sacrifice.

Tout ce qui vient à nous est un Don de la Vie. Ainsi nous ne possédons rien et ne pouvons jamais perdre quoi que ce soit, nous pouvons juste accueillir et laisser vivre…

Si vous pouviez tenter l’expérience de vous défaire du désir de posséder, il vous apparaitrait une sorte de miracle, celui que la vie vous fournit exactement ce dont vous avez besoin. Il vous suffit d’avoir confiance et de vous libérer des instincts de possessivité qui entravent votre marche vers l’évolution.

Aurélie Pech d’Arcadie.

Auteure de Carte Blanche à la Lumière et Réintégrer sa Flamme Jumelle

(si vous souhaitez transmettre ce texte, merci infiniment de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :