La Tradition Primordiale, Cultes Païens et Alchimie

image4

Alchimie vient de « Al Kemia », qui signifie “terre noire” et qui vient de « kem », le nom d’origine de l’Égypte. Le culte païen des vierges noires trouve son origine dans celui d’Isis, il remonte à l’ancienne Egypte, au temps de la connaissance des initiés alchimistes.

Cette connaissance provient de la tradition primordiale diffusée depuis la nuit des temps par les gardiens de la conscience des mondes visible et invisible. Pour retrouver l’unité originelle, vous trouverez dans l’art sacré de l’alchimie toutes les clés pour faire le pont entre les mondes d’en haut et d’en bas.

Si vous persévérez, vous construirez votre pierre philosophale qui sera la clé de voute de votre porte vers les mondes invisibles. Chacun à un pont à construire entre le monde visible et l’invisible et ce pont est comme une porte. Comment construire votre porte? Dressez deux piliers solides et identiques de chaque côté de votre passage, l’un représente le masculin et l’autre le féminin. Lorsque les deux piliers sont équilibrés, vous pouvez passer à la construction de la voute qui va les surplomber. Cette voute se terminera évidemment par la clé de voute, votre pierre philosophale personnelle dont seule votre âme connaît le secret.

Comment retrouver le message d’origine de votre âme afin qu’elle s’exprime dans votre physicalité et vous accompagne dans cette création de votre pierre? Trouvons ensemble ce qui voile la conscience de cette âme si vous le voulez bien… Et pour ce faire je vais vous raconter une histoire sur les vierges noires…

Les cryptes aux vierges noires se trouvent dans les parties d’églises ou de cathédrales qui ont un très fort pouvoir tellurique. Elles sont placées sur d’anciens sites mégalithiques (lieux de cultes païens). Il y règne une ambiance spéciale qui fait souvent fuir les curieux qui s’y sont aventurés sans en comprendre le sens. On n’y est pas forcément à l’aise lorsqu’on y entre. Et pour cause, ces lieux sont propices pour faire sortir nos démons intérieurs…

Ces zones de prière invitent à une forme de méditation particulière. Elles sont souvent ornées d’une statuette représentant une vierge noire portant un enfant sur les genoux. Cette vierge représente l’être humain en pleine déconstruction, prêt à réaliser un retour vers le soi le plus profond, le plus essentiel. Cette vierge n’est qu’au début du cheminement, elle n’est pas encore purifiée mais elle représente le recueillement dans les profondeurs de l’être.

Que trouve-t-on dans les profondeurs de l’être humain? On trouve ce qu’elle tient sur ses genoux, un enfant sombre. Un enfant qui n’est pas encore dans la lumière, il est tapi dans l’obscurité de ses démons, ses peurs ont de la prise sur lui, il est dans les ténèbres.

Cet enfant représente la matière première de l’oeuvre en alchimie spirituelle. C’est ce sur quoi le cherchant en quête d’élévation de conscience va travailler. Tout comme l’alchimiste opératif travaille l’antimoine pour trouver sa pierre philosophale, l’alchimiste spirituel travaille son enfant intérieur.

Il va devoir entamer un retour vers cette matière qui constitue sa psyché, l’explorer, et en libérer l’essentiel: son âme, qui est enfermée dans la densité des mémoires d’enfance. Ceci est la première étape de l’oeuvre d’ascension vers la lumière.

On l’appelle l’oeuvre au noir car c’est la plus difficile et la plus terrifiante. Elle requiert beaucoup d’humilité, de volonté et surtout le courage de déconstruire tout ce que l’adulte a construit sur les bases de son enfant blessé. La matière première de l’oeuvre une fois identifiée, sera travaillée en conscience de ce qu’elle est. L’enfant intérieur n’est pas le vrai soi mais il constitue les fondations de la personnalité de l’être incarné.

Pour passer de l’être humain du quatrième règne à l’être spirituel du cinquième règne, chacun devra cheminer consciencieusement dans cette phase au noir. Elle peut durer un an, dix ans, une ou plusieurs vies. Le temps nécessaire à l’individu de lâcher prise sur le pouvoir de son mental.

(Lorsque l’individu est prêt à lâcher toute forme de contrôle sur sa vie, il lâche ce qui représente le pouvoir de l’homme sur la terre. Tel Frodon Sacquet dans le Seigneur des Anneaux, il remet « l’anneau de pouvoir » aux flammes de la terre et rend son pouvoir à l’énergie de vie qui peut alors le transmuter entièrement.)

Cette phase d’oeuvre au noir est comme un labyrinthe où l’on se perd bien souvent. Si l’on persévère, on en trouve la sortie. Ne jamais croire que l’on est arrivé est utile, cela permet de lâcher sur les attentes et cela nous invite à reconsidérer la richesse qui se trouve dans l’instant présent et dans ce qu’il apporte.

Bien que l’oeuvre au noir soit suivie de l’oeuvre au blanc (purification), même dans la seconde phase on peut se retrouver dans des périodes sombres, ponctuellement pour les besoins de notre purification. Détecter ces périodes c’est accepter de revivre en conscience les émotions qu’elles mettent à jour pour mieux évacuer les énergies lourdes qu’elles dévoilent et ainsi monter en conscience.

Etre un alchimiste c’est connaître les étapes de purification de l’âme enfermée dans un corps physique. C’est les accueillir et savoir rester dans un éternel moment présent, afin de les passer une à une grâce à l’apport d’énergie de vie qui est disponible chaque seconde dans le pouvoir du moment présent.

Aurélie Pech d’Arcadie

 (merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner la source: www.bienvenueenarcadie.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :