Le mythe des âmes soeurs et gémellaires selon Edgar Cayce

Résultat de recherche d'images pour "EDGAR CAYCE"La notion d’âmes sœurs et âmes gémellaires, n’est pas nouvelle. Elle existe depuis des millénaires dans différentes cultures, apparaissant dans les mythes, les contes et les légendes. En substance, elle indique que l’âme humaine, intégrale et complète à l’origine, s’est séparée de son Créateur ou s’est fragmentée. Depuis lors, sentant qu’il lui manque quelque chose, elle cherche ardemment à retrouver son intégralité ou à retrouver sa « moitié ».

Les lectures de Cayce mentionnent que chaque entité doit accéder à sa propre intégralité et devenir complète en elle-même. Elles soulignent que cela se réalise par l’intermédiaire de nos rapports avec nos semblables. Selon Cayce, nos interactions avec autrui nous permettent de nous connaître nous-mêmes, de découvrir nos talents et nos faiblesses, de prendre conscience de notre véritable identité et de cultiver la relation nous liant à la Source Créatrice.

Edgar Cayce voyait dans les Annales Akashiques d’une personne le déroulement des rapports que celle-ci avait entretenus d’incarnation en incarnation. Il décrivait l’incidence de ses choix antérieurs sur les situations de sa vie actuelle, la provenance de ses relations et le pourquoi de ses expériences avec autrui.

Dans une lecture, Cayce donna une définition des âmes sœurs : « Il s’agit de toutes les personnes qui constituent un complément, une réponse l’une pour l’autre. » Nous ne parlons pas d’attraction purement physique, mais nous nous plaçons sur les plans mental et spirituel. Des âmes sœurs se sont connues précédemment et ont la possibilité d’avoir des rapports constructifs dans le présent. Malgré leurs dissentiments, elles peuvent s’allier pour surmonter les épreuves de l’existence.

Les relations entre âmes gémellaires se rattachent aux processus de croissance spirituelle de chaque être humain. Elles se perpétuent au cours du temps et réapparaissent, sous diverses formes, lorsque les entités doivent résoudre des problèmes restés inachevés ou décident de faire quelque chose ensemble.

Nous possédons mainte idée fausse sur les âmes gémellaires. Cela vient sans doute de notre désir profond de trouver un partenaire parfait dans la vie, c’est-à-dire notre « moitié » ou l’être qui nous apportera plénitude et bonheur. Par suite, certains croient qu’aucune ombre ne trouble les liens entre âmes gémellaire. Les lectures d’E-C, signalent qu’il n’en est point ainsi. Elles précisent que nous sommes attirés par quelqu’un en notre âme, nullement car cette personne est notre unique complément, mais parce que nos rapports avec elles nous permettent d’évoluer vers notre propre intégralité. En d’autres termes, les relations entre âmes gémellaires ont le pouvoir d’accélérer le développement spirituel et de conduire progressivement à la maturation de leurs âmes.

Si les êtres concernés donnent le meilleur d’eux-mêmes et dépassent les difficultés, ils s’entendront de mieux en mieux et se réjouiront de mener une vie qui en vaut enfin la peine.

Les lectures énoncent que les gens se retrouvent toujours pour une raison spécifique, essentiellement en vue de poursuivre une fructueuse collaboration ou de régler des conflits antérieurs. Bonnes ou mauvaises, nos relations reprennent là où nous les avions laissées. En effet, il y a continuité de nos schémas émotionnels, de nos aptitudes, de nos desseins, de nos aspirations et de nos idéaux passés. Cependant, notre manière d’aborder les situations qui se présentent à nous dépend uniquement de nos choix actuels.

Afficher l'image d'origineCe terme d’âme gémellaire caractérise deux personnes dont les âmes proviendraient de la scission originelle d’une seule et même âme. D’après Cayce, deux âmes jumelles n’en sont pas identiques pour autant et ne s’incarnent pas nécessairement à une même époque. En outre, jusqu’ici peu de gens possèdent une âme jumelle.

<<A notre période de temps, cela semble tout à fait différent. En effet, il semblerait qu’avec l’évolution du monde actuel, de nombreuses âmes sont appelées à se réunifier. D’où la mise en relation plus fréquente des âmes gémellaires, afin de s’aider mutuellement à la réunification spirituelle de chacune d’elle. Aidant elles aussi à l’élévation de conscience du Monde. >>

Selon les lectures d’Edgar Cayce, la distinction principale entre âmes sœurs et âmes jumelles est la suivante :

Nous avons tous beaucoup d’âmes sœurs. Nous nous attirons mutuellement de façon à ce que chaque personne puisse se libérer de problèmes non résolus dans le passé, remplir sa mission sur la terre et s’élever spirituellement.

Deux âmes gémellaires sont en général unies par un idéal et un objectif communs. Elles se retrouvent donc le plus souvent, non seulement pour vivre une idylle, mais pour réaliser une tâche donnée ou accomplir une œuvre importante.

Des âmes jumelles exercent une profonde influence l’une sur l’autre à travers le temps. Quelques exemples cités dans les lectures d’E-C sont : Jésus et Marie-Madeleine ; Edgar Cayce et Gladys Davis, sa secrétaire ; Gertrude Cayce et Hugh Lynn Cayce, le fils aîné d’Edgar et sa femme.

En plus d’avoir leur propre âme jumelle, Edgar, Gertrude, Gladys et Hugh Lynn étaient âmes sœurs entre eux, ainsi qu’avec de nombreuses personnes. Ils avaient été ensemble dans plusieurs vies précédentes et étaient revenus dans cette incarnation afin de répandre les enseignements des lectures d’Edgar Cayce.

Par Pascal D’Arcadie.

AUTEUR DE RÉINTÉGRER SA FLAMME JUMELLE

(merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

Le principe féminin

image7

En harmonie avec la nature et le cosmos, il est possible d’entendre la vibration de notre sphère de vie la terre. La matrice de ce monde, la divine mère, le féminin sacré, quelque soit le nom qu’on lui donne, répond à notre pouvoir créateur et cette énergie nous parle si l’on veut bien l’entendre…

Moi la matrice de ce monde, le principe féminin, je n’ai jamais laissé tomber personne. J’étais là dès le commencement, je suis le début et la fin du voyage. La confiance en ma présence, la présence du féminin divin implique de faire la paix avec les événements que vous vivez où que d’autres vivent. Faire la paix avec vous-mêmes et vos propres limitations. Lorsque vous regardez ce monde, voyez comme j’ai oeuvré selon vos souhaits mais vous avez le libre arbitre et parfois vos souhaits ont été exaucés, matérialisés, au détriment d’autrui. Vous avez reçu du ciel un grand pouvoir, celui de matérialiser vos rêves. Vous ne le voyez pas toujours car cela prend du temps, parfois des années, pour vivre la concrétisation des pensées. Cependant, tout ce qu’il y a dans ce monde, je l’ai créé selon vos pensées. Car je suis à votre service, je nourris vos rêves. Malheureusement ils contiennent aussi de nombreuses peurs. Si vous comprenez l’immense pouvoir qui est en vous, vous pourrez commencer à croire en vous et en ce monde, à condition d’accepter d’explorer les mécanismes inconscients qui sont à l’oeuvre malgré vous et qui perturbent vos créations. Vous êtes incarnés pour apprendre à « pétrir », à « sculpter » la matrice de ce monde. Une telle maîtrise demande que chacun explore sa matière première, la matière première de l’oeuvre c’est vous-même. Apprenez à vous connaître, explorez-vous et vous changerez ce monde au delà de vos espérances. Le futur vous attend et il commence ici et maintenant.

Transmis par Aurélie Pech d’Arcadie.

Auteur de Carte Blanche à la Lumière et Réintégrer sa Flamme Jumelle

(merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source:www.bienvenueenarcadie.com)

 

La Pleine Conscience

image1

C’est un état d’être équilibré dans lequel il n’existe ni futur, ni passé, uniquement le moment présent. C’est le seul état d’équilibre car seule la conscience du moment présent permet d’exercer sa volonté créatrice sur soi même et sur l’environnement extérieur. L’observation du moment présent permet à chacun de rester centrer en lui-même et de rester maître de ses émotions et par conséquent de ses pensées quels que soient les événements extérieurs. La pensée est créatrice et pour la maîtriser et l’utiliser de manière positivement constructive il faut vivre dans le moment présent. Le temps est à l’image du monde physique qui vous entoure, le temps n’est qu’illusion tout comme la matière. Il parait être linéaire dans votre dimension d’existence mais ne l’est pas en réalité car tous les êtres sont par essence éternels, seuls vos corps sont soumis au temps.

C’est pourquoi seul le moment présent compte, les pensées et les intentions que vous émettez dans le présent créent le déroulement de votre réalité. Le passé ne peut être changé, vous n’avez aucun impact dessus et l’avenir dépend de l’assemblage de vos pensées et actions présentes. Votre liberté dépend de votre maîtrise des intentions présentes comprenez le. Vous êtes le créateur de votre réalité. Voilà pourquoi nous, les êtres d’autres dimensions d’existence, qui regardent votre monde en mutation avec amour nous insistons sur ce fait, ne perdez plus votre énergie à vous culpabiliser sur les choses passées ou à vous laisser envahir par vos peurs de l’avenir, vivez l’instant présent, ayez confiance en vous et en votre rôle de co-créateur.

Lorsque le présent n’est pas idéal, laissez vos émotions vous traverser sans lutter contre, elles ne peuvent pas vous atteindre si vous savez qu’elles sont juste les effets de votre expérience dans la matière. Ressentez ces émotions, accueillez les et laissez les vous parler. Demandez vous: « pourquoi suis-je en train de vivre cela? » Laissez votre « soi supérieur » vous répondre en vous montrant l’origine de ces sentiments. Ne soyez pas trop pressés, la réponse viendra au bon moment quand vous serez prêts à vous souvenir. Votre « soi supérieur » sait tout, vivre dans l’instant permet d’être constamment connecté à cette partie de vous qui est éternelle et qui sais. Laissez donc vos émotions vous faire ressentir la réalité que vous vous êtes créé, ne réagissez pas sur l’effet des ces émotions, laissez les vous traverser librement sans résistance, elles disparaitront comme elles sont venues.

Habituez vous à ne pas trop regarder en arrière, les intentions émises ne peuvent être modifiées, ne gâchez pas votre « maintenant » en vous culpabilisant de ne pas avoir bien agit. Donnez vous la liberté d’expérimenter les événements qui se présentent à vous, comme un cadeau que vous vous êtes fait.  Vivez pleinement avec joie et confiance tout ce qui se présente devant vous, sans peur, sans regrets, car vous savez que votre liberté dépend de vos pensées du moment. L’univers vous aime et dans le respect de votre libre arbitre, il ne présente sur votre chemin que ce que vous avez vous même programmé.

En pratiquant la pleine conscience vous serez surpris à l’usage de vivre de plus en plus d’émotions positives, de moments de joie profonde et vous vous préserverez d’un gaspillage inutile d’énergie et du stress. La pleine conscience vous apprends à voir à travers le voile de l’illusion de la matière,. Vous pourrez vivre de manière plus légère votre quotidien, tel un acteur qui joue dans une pièce de théâtre, qui vit la pièce de théâtre de l’intérieur tout en étant conscient que ce n’est pas la réalité et qu’il est bien plus que ce qu’il joue dans cette pièce.

Transmis par Aurélie Pech d’Arcadie.

Auteur de Carte Blanche à la Lumière et Réintégrer sa Flamme Jumelle

(merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source:www.bienvenueenarcadie.com)

 

Previous Older Entries