Tout nous est prêté un temps, rien ne nous appartient

image8

La perception que l’on a du temps qui passe est qu’il nous échappe. Précisément pour une raison simple, nous essayons de retenir le temps. Comme nous le pensons limité, court, avec un début et une fin, alors voilà, nous en manquons toujours. Comme pour tout dans la vie, nous courrons après ce qui nous échappe. Nous voulons toujours plus, plus d’argent, plus de possibilités, plus de liberté, plus d’affection, plus de temps et de moyens, pour profiter de la vie. Ne vivons-nous pas cela pour mieux comprendre ce qu’elle est vraiment?

La vie ne se possède pas, la vie ne se limite pas, la vie est ici et partout, tout le temps, dans le rien et le tout. Alors pourquoi avons-nous l’impression d’être à contre courant des merveilles qu’elle peut créer? Parce que nous devons réapprendre à respecter la vie. Nous devons lâcher prise sur le désir de posséder les choses, les biens et les gens que nous aimons, celui qui pense ainsi obtient bien plus encore, plus d’abondance, plus d’Amour, juste parce qu’il a rendu son pouvoir à la vie.

Faites confiance, ayez confiance dans ce que l’instant présent vous apporte et ouvrez votre esprit. Laissez tomber l’idée restrictive que vous vous faites du temps. Vous avez tout votre temps pour réaliser vos rêves. Si vous pouviez changer vos croyances sur ce que sont le temps et l’espace, vous pourriez faire l’expérience d’une vie moins stressante, vous vous autoriseriez à prendre tout le temps qu’il vous faut pour vous combler vous même.

Ainsi vous n’auriez plus besoin d’attendre que quelque chose d’extérieur à vous-même le fasse pour vous. Vous auriez pris le temps. Vous vous dites: « je n’ai pas les moyens de ne rien faire », parce que vous croyez encore que l’argent est une énergie limitée et qu’il faut se sacrifier pour en gagner. Une fois cet argent gagné, vous le retenez, et il vous manque alors incessamment. Juste parce que vous avez eu l’intention de posséder ce qui est un don de la vie, et non le fruit de votre sacrifice.

Tout ce qui vient à nous est un Don de la Vie. Ainsi nous ne possédons rien et ne pouvons jamais perdre quoi que ce soit, nous pouvons juste accueillir et laisser vivre…

Si vous pouviez tenter l’expérience de vous défaire du désir de posséder, il vous apparaitrait une sorte de miracle, celui que la vie vous fournit exactement ce dont vous avez besoin. Il vous suffit d’avoir confiance et de vous libérer des instincts de possessivité qui entravent votre marche vers l’évolution.

Aurélie Pech d’Arcadie.

Auteure de Carte Blanche à la Lumière et Réintégrer sa Flamme Jumelle

(si vous souhaitez transmettre ce texte, merci infiniment de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

Quelles vertus pour atteindre l’équilibre?

image2

Tempérance, force morale, persévérance, courage, compassion, humilité, générosité… Les vertus à développer ne sont-elles pas les compléments opposés de ce que l’on nomme les sept péchés capitaux? A l’évidence, les êtres humains semblent avoir des vertus à nourrir en même temps qu’ils sont invités à identifier certains vices cachés.

Notre incarnation sur terre nous met dès notre arrivée sous l’influence de ce que les anciens appelaient les sept planètes, ou les sept régimes. Les personnes qui restent sous leur emprise ne peuvent pas accéder à la connaissance universelle ni à l’amour inconditionnel. En gros si vous voulez connaître l’univers et les dieux il vous faut apprendre à vous connaître vous-même… Pour comprendre quelles vertus sont à travailler pour trouver harmonie et équilibre, regardons de plus près les sept péchés capitaux.

Les quatre premiers semblent issus d’une même cause, le désir de possession des choses et d’autrui: Gourmandise/Luxure/Avarice/Envie. Désir qui nourrit un comportement que l’on pourrait qualifier d’égoïste. Qui se cache parfois sous un semblant de générosité ou une quête excessive de convivialité. Cependant, en étudiant les motivations profondes des individus concernés, nous pouvons voir avec compassion que ce comportement vise bien souvent à cacher la honte profonde qu’ils ressentent. Une personne honteuse cherchant frénétiquement à se cacher en arrivera inexorablement à développer l’inverse de ce qu’elle tente de « faire disparaitre sous le tapis ». Elle en deviendra excessive voire égoïste et se fera rejeter pour cela, ce qui amplifiera son sentiment de honte et ainsi de suite…

Les trois autres péchés relèvent plus de la privation ou de la frustration: Paresse/Colère/Orgueil. Ils se cachent parfois sous des semblants de gentillesse ou d’excessive d’humilité. Un excès visant à cacher le sentiment de culpabilité vécu par celui qui est soumis à ces vices. La culpabilité refoulée peut conduire à l’excès de dévouement aux autres ce qui évite à la personne d’en prendre conscience. En nourrissant sans le savoir sa culpabilité, la victime nourrit finalement colère, tristesse et lassitude. Tous ces excès conduisent à la privation et la frustration que la personne masquera elle aussi par son égo, provoquant paradoxalement des excès de colère (froide ou exprimée), d’orgueil ou de paresse. Ainsi la boucle est bouclée et le schéma se répète sans cesse…

ECOLE DE Jérôme BOSCH, Les sept péchés capitaux et les quatre dernières étapes humaines. Madrid, Museo del Prado.

ECOLE DE Jérôme BOSCH, Les sept péchés capitaux et les quatre dernières étapes humaines. Madrid, Museo del Prado.

Les êtres ne sont pas extérieurs aux conflits qui se produisent dans leur vie quotidienne. Nous sommes des êtres faits pour l’amour. Nous avons tous naturellement envie de vivre dans cet amour inconditionnel des uns et des autres. Ce qu’on ne vous a pas dit c’est que c’est possible, même sur ce monde. Pour pouvoir vivre ainsi il appartient à chacun de se changer lui-même. Si vous subissez les excès des autres c’est que vous n’avez pas terminé de travailler sur les vôtres. Identifiez les vices que vous cachez malgré vous, vous remonterez ainsi jusqu’à vos peurs et les sentiments qui les nourrissent. Une fois la lumière faite sur ce qui vous constitue, vous verrez votre quotidien changer radicalement et vous passerez ainsi du conflit à la paix.

Car la loi d’attraction qui est juste pour votre évolution, attirera à vous des personnes sans peur qui ont fait le même travail en elles-mêmes. A chaque fois que vous vivez une situation difficile et conflictuelle, dites vous que vous avez encore une chose à comprendre et à évacuer et que l’univers vous tend la main.

Quel que soit le schéma dans lequel vous êtes enfermé, pour retrouver l’équilibre, il vous sera nécessaire de reconnaître vos excès et de suivre la piste qu’ils vous invitent à explorer. Avons nous de la honte à évacuer, de la culpabilité? Le contraire serait étonnant, qui peut se vanter dans la société actuelle de ne pas avoir été soumis à ces deux sentiments générateurs de Peur!

Pour se libérer commençons par ne pas rejeter de la honte ou de la culpabilité sur autrui et suivons ce fil d’ariane qu’est la voie du coeur. Pour cela, il sera tôt ou tard nécessaire de travailler sur la mise en lumière des vices cachés. Au fond, nul ne souhaite s’enfermer dans la peur. Mais la liberté est à ce prix qu’elle ne tolère aucun mensonge. Se voir tel que l’on est est un grand pas vers la libération, car il suffit de mettre en lumière les causes de nos angoisses pour pouvoir reprogrammer peu à peu nos comportements. Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre…

Aurélie Pech d’Arcadie.

Auteure de Carte Blanche à la Lumière et Réintégrer sa Flamme Jumelle

(si vous souhaitez transmettre ce texte, merci infiniment de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas!

image777

« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »*.

Cette formule est issue de la fameuse Table d’émeraude. Elle montre que l’être humain contient en lui-même toutes les connaissances de l’univers car le macrocosme et le microcosme sont reliés très fortement. S’il s’aligne avec les lois universelles, le cherchant commence alors une lente métamorphose qui le mène au delà de son imagination.

Sur le chemin de l’illumination, le cherchant sincère accède progressivement à des connaissances plus larges, parce que sa conscience subit des transformations. Celles-ci sont proportionnelles au travail sur soi qu’il aura réalisé.

Ce labeur, pour reprendre le terme alchimique, consiste à apprendre à se voir tel que l’on est vraiment et pas tel que l’on pense être. C’est un travail de sincère introspection. Il est également nécessaire de comprendre que ce qui se passe à l’extérieur de soi est à l’image de notre monde intérieur.

Il nous faudra donc découvrir comment fonctionnent les interactions liées à la « gravitation ». Une des conséquences de la gravitation est la loi d’attraction, elle est simple, vous attirez à vous une « masse » énergétique similaire. C’est un mécanisme parfait permettant de vous amener précisément ce que vous avez besoin d’évacuer pour vous alléger.

Les rencontres et les événements que vous vivez sont attirés à vous par l’énergie que vous devez transmuter lors de la mise en situation. Ces événements vous montrent exactement ce que vous devez lâcher pour avancer. Lorsque vous êtes un alchimiste c’est cette vision que vous adoptez. Vous travaillez de l’intérieur vers l’extérieur et vous devenez responsable de votre réalité. C’est seulement à ce prix qu’elle peut changer.

Parfois l’individu ne souhaite pas voir le lien entre les événements extérieurs et son cosmos intérieur, car le souvenir du choc ayant causé sont déni est encore trop douloureux. Mais le temps linéaire, qui est une réalité faite pour favoriser un travail dans ce sens, apporte progressivement a l’individu la clé de sa libération. Il revivra encore et encore les mêmes événements jusqu’à ce qu’il lâche prise sur les comportements qui matérialisent cette réalité.

Plus l’être humain connait les lois qui régissent son cosmos intérieur et extérieur, plus il comprend ce qu’il matérialise et plus il s’aligne à ses lois. Lorsqu’il accède à l’illumination, tout ce travail d’alchimie interne lui donne accès à une connaissance inégalée et des aptitudes nouvelles: «connais-toi toi même et tu connaîtra l’univers et les dieux».

Cette démarche est possible si l’on adopte une approche « cardiaque » de notre quotidien. C’est à dire qu’on ne cherche plus à analyser et juger les faits, on les passe au filtre du coeur. Toutes les décisions ainsi remises au simples choix de votre coeur ne seront pas dictées par la peur mais par une plus haute partie de vous même.

Lorsque l’individu est « prêt », il passe alors une sorte de « porte » entre le monde de la dualité et les mondes unifiés. Quand il passe cette porte d’entre les mondes, la compréhension de l’univers lui apparaît plus clairement. Il comprend ce que sont les dimensions de l’espace et du temps, il ressens l’énergie qui compose la matière, il peut communiquer avec d’autres dimensions et d’autres mondes… Tout cela devient une réalité.

Aurélie Pech d’Arcadie.

Auteure de Carte Blanche à la Lumière et Réintégrer sa Flamme Jumelle

(si vous souhaitez transmettre ce texte, merci infiniment de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l’auteur et la source: http://bienvenueenarcadie.com)

* Texte d’Hermes Trismegiste:
« Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas,
et tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.
Et cela pour réaliser le miracle d’une seule chose
dont sont nées toutes choses par une opération toujours la même.

Son père est le Soleil,
sa mère la Lune,
le Vent l’a portée dans son ventre,
La Terre est sa nourrice.

C’est ici le père des talismans du monde entier, sa force est entière.
Il faut qu’elle soit transformée en terre.
Tu sépareras la terre du feu,
le subtil de l’épais,
doucement et avec intelligence.

Elle montera de la terre au ciel
et de nouveau descendra sur terre
pour recevoir la force des choses supérieures et inférieures.

Ainsi tu auras la gloire et la célébrité du monde entier.

Pour cela, toute obscurité s’enfuira de toi.
C’est ici la force de toute chose.
Elle vaincra toute chose subtile et pénétrera toute chose solide.

De la sorte, ce monde est créé.
Tels sont les arrangements admirables que j’évoque.
C’est pourquoi on m’appelle Hermès.
Je détiens la sagesse des trois modes du cosmos. »

Previous Older Entries